Pourquoi faut-il jouer à la bagarre avec ses enfants ?

La bagarre est souvent perçue par les parents comme de la violence, ou comme une prise de risque inutile conduisant à se faire mal. Pourtant, jouer à la bagarre est une excellente activité physique et permet aux enfants de :

Au sein de la relation parent – enfant, lorsque des tensions voire de la violence apparaissent ou que la communication n’est plus si fluide, jouer à la bagarre permet également de se reconnecter intensément à son enfant à travers une activité ludique où l’écoute et le respect de l’autre sont au premier plan. Pour que cette activité soit vécue de façon ludique et positive, suivons les règles de la bagarre selon Lawrence Cohen :

  1. S’assurer que chacun soit en sécurité
  2. Être attentif à toutes les opportunités de connexion et les occasions de nourrir la confiance en soi
  3. Fournir le juste niveau de résistance ce qui permet à l’enfant d’utiliser toute sa force sans danger
  4. L’enfant gagne
  5. S’arrêter immédiatement lorsque quelqu’un s’est fait mal
  6. Ne pas bloquer l’enfant au sol ni le chatouiller
  7. Garder ses propres émotions pour soi (telles que la timidité ou la peur de l’échec)
  8. Tout le monde adore une bonne bataille d’oreiller !

L’enfant peut proposer d’ajouter une règle, cela renforcera son sentiment d’appartenance et l’aidera à se sentir important. Lawrence Cohen propose de mettre en place un rituel de début et de fin de bagarre qui favorise la connexion (se serrer la main, se saluer les mains jointes, se faire un câlin). Une règle d’arrêt peut aussi être énoncée, par exemple, Tout le monde s’arrête quand on dit « poil aux pattes » !

Pour aller plus loin, Lawrence Cohen, Qui veut jouer avec moi ?